Risques, incertitudes et sociétés

APPEL À COMMUNICATIONS
Colloque 430 – 31 mai 2019, Université du Québec en Outaouais

acfas 2019 meeting logo

Risques, incertitudes et sociétés: évolutions et innovations en sociologie du risque

Responsables :
Mathieu Charbonneau
Karl Polanyi Institute of Political Economy, Université Concordia

Martin French
Department of Sociology & Anthropology, Université Concordia

Problématique – La sociologie du risque est l’un des champs les plus innovants en sociologie contemporaine. Dans le contexte de la crise des années 1920, les économistes Frank H. Knight et John M. Keynes furent parmi les premiers à développer des réflexions sur le risque en sciences sociales. Il est donc étonnant de voir émerger, aux débuts des années 1980 seulement, la sociologie du risque, une spécialisation sociologique peinant toujours à jouir d’une reconnaissance institutionnelle dans le monde universitaire francophone. Dans son allocution présidentielle à l’American Sociological Association, James F. Short (1984) s’inquiétait de la fragmentation grandissante de la sociologie et de son incapacité à offrir un contrepoids au discours hyperspécialisé de la gestion technoscientifique du risque. Or, tant le risque comme objet, que la sociologie du risque comme champ de connaissances, croisent un nombre impressionnant de sous-disciplines sociologiques: sciences et technologies, environnement, mouvements sociaux, travail,
individuation, organisations, santé, crime, sports et loisirs, marchés et finance.

Malgré la publication d’ouvrages de référence et de synthèses circonscrites, la sociologie francophone tarde à investir de manière systématique la sociologie du risque, mais également certains des sous-champs les plus fertiles défrichés par cette sociologie contemporaine, tels l’assurance, la surveillance et la catastrophe.

Objectifs – En contribuant à la synthèse des connaissances, ce colloque vise d’abord à clarifier les grands axes de recherche en sociologie du risque actuelle afin de favoriser l’innovation théorique et empirique, tout en mettant en lumière « l’enflure discursive » du risque et les limites du concept sociologique de risque. La sociologie du risque s’inscrit par ailleurs elle-même dans le contexte de la « question sociale du risque », émergeant dans les années 1950 et 1960 avec les mouvements d’opposition à l’énergie nucléaire, se déployant dans les années 1970 autour de la question environnementale globale et des mouvements écologistes, et se renforçant enfin autour des controverses sur les innovations biotechnologiques. Ce colloque vise ainsi également à réfléchir à la position et aux orientations de la sociologie du risque face au monopole de la gestion technoscientifique et probabiliste et des sciences économiques sur la connaissance et les politiques publiques de gestion du risque.

Critères de sélection – Les propositions de communication retenues devront : contribuer à l’analyse synthétique de l’évolution de la sociologie du risque et/ou innover en théorie sociologique et/ou en recherche empirique du risque; analyser les forces et/ou les limites des concepts sociologiques de risque et/ou l’incertitude; et problématiser l’analyse sociologique face à la question sociale du risque et/ou au monopole de la gestion technoscientifique du risque sur les connaissances et/ou les politiques de gestion du risque.

Exemples de sujets proposés
Risques et incertitudes environnementales
Risque et technologies
Risque et santé
Risque et travail
Risque, crime et déviance
Prise de risque
Risque, marchés et finance
Risque et consommation
Risque et jeux de hasard
Risque, incertitude et mouvements sociaux
Gestion du risque et politiques publiques

Modalités de soumission
Titre : maximum de 180 caractères (espaces comprises)
Auteur(s) : nom, prénom, statut/affiliation institutionnelle, adresse complète et courriel
Résumé : maximum de 1500 caractères (espaces comprises)
Faire parvenir à <mathieu.charbonneau@carleton.ca> et <martin.french@concordia.ca>
Date limite : 25 février 2019, 23h59 (h. normale de l’Est)
Décisions rendues au plus tard le 25 mars 2019